Une croissance économique accélérée : un voeu pieux

Aussi bien dans l’approche que dans la sémantique, le nouveau programme du gouvernement rappelle les années 70. Le même discours de croissance accélérée était employé dans ces années là pour vendre les chimériques « révolutions » industrielle et agraire. Le passage promis d’une société traditionnelle à une société industrielle dont la finalité est la société de consommation, s’est transformé en cauchemar pour les Algériens. Lire la suite « Une croissance économique accélérée : un voeu pieux »

Publicités

Pire que le crime de Jamal Khashoggi, les mensonges des « gardiens » des lieux saints

Yémen_1

Le mensonge, comme la calomnie et d’autres actes mauvais, est un manquement extrêmement grave aux prescriptions coraniques. Aussi bien la monarchie que les « religieux » qui lui sont soumis, ont délibérément menti à propos de l’assassinat du journaliste opposant Jamal Khashoggi .  Lire la suite « Pire que le crime de Jamal Khashoggi, les mensonges des « gardiens » des lieux saints »

La loi d’airain de l’oligarchie familiale

oligarchie

C’est Robert Michels qui est le théoricien de cette loi d’airain de l’oligarchie que secrète toute organisation, selon lui. Le système démocratique, soutient-il, « n’offre aucune garantie contre la formation d’état-major oligarchique ». (1) « Qui dit organisation, dit tendance à l’oligarchie », écrit-il encore. (2) Lire la suite « La loi d’airain de l’oligarchie familiale »

Destitution du président de l’APN : un procédé de bandit

porte

Dans « Les Pensées », Blaise Pascal écrivait ceci : « Ne pouvant fortifier la justice, on a justifié la force. » C’est exactement ce que les « députés » algériens viennent de démontrer en usant de la force pour déposer le président de l’APN que la Constitution et la loi protègent. Herbert Hart, juriste anglais, auteur de « The concept of law », aurait qualifié ce qui vient de se passer à l’Assemblée algérienne d’agissement de bandit. Lire la suite « Destitution du président de l’APN : un procédé de bandit »

Krim Belkacem : un crime d’Etat !

Krim

Le 18 octobre 1970, Krim Belkacem, le grand héros de la lutte de libération nationale, est retrouvé mort dans sa chambre à l’hôtel Intercontinental de Francfort, en Allemagne fédérale. Il a été étranglé avec sa propre cravate par un commandant de la Sécurité militaire algérienne, dont je donne les initiales H.A.M. Krim Belkacem était considéré comme le plus redoutable, le plus dangereux et le plus irréductible opposant au Régime du colonel putschiste Houari Boumédiène. Lire la suite « Krim Belkacem : un crime d’Etat ! »

Un « député » FLN insulte l’intelligence du peuple algérien

apn-blocage.jpg

Il s’appelle Abdelhamid Si Afif, il est « député » du FLN, il conteste, comme la majorité des « députés » suivistes de ce parti, le président de l’APN empêché, par la force, de rejoindre son bureau. Habitués au putsch, les « députés » FLN ont piétiné la Constitution et la « loi organique » fixant l’organisation et le fonctionnement de l’Assemblée Populaire Nationale qu’ils ont eux-mêmes votées.

Lire la suite « Un « député » FLN insulte l’intelligence du peuple algérien »

Massacres du 17 octobre 1961 à Paris, massacres du 5 octobre 1988 à Alger

Oct_61

Nous commémorons chaque année ces deux dates sans faire remarquer qu’elles sont l’une et l’autre centrales dans l’histoire politique de notre pays. Ces deux drames, l’un commis par l’Etat colonial français, l’autre par l’Etat algérien 26 ans seulement après l’indépendance de l’Algérie.  Lire la suite « Massacres du 17 octobre 1961 à Paris, massacres du 5 octobre 1988 à Alger »