Ce racisme algérien qui me révulse

khadija-adrar

Khadija Benhamou est la nouvelle Miss Algérie 2019. Elle est originaire d’Adrar, ville située à 1400 kilomètres au sud de la capitale algérienne, Alger. Dans un monde où la beauté est devenue artificielle, je n’hésite pas à dire que la beauté naturelle, sans entrer dans un débat philosophique, lui est transcendante.

Poser la question de savoir « qu’est-ce que le beau ? », vous aurez autant de réponses que d’individus qui donnent au « beau » une définition subjective. Chacun de nous a son idée du « beau » et du « laid ». Ceux qui ont élu Khadidja Benhamou l’ont trouvé belle selon les canons que les Algériens ont de la beauté.

Dans l’intronisation de la nouvelle Miss Algérie, ce n’est pas sa « beauté » qui est contestée, chacun peut exprimer sa subjectivité, mais sa couleur de peau. Khadidja Benhamou est noire comme le sont des millions de nos compatriotes qui ne sont pas moins Algériens que n’importe quel autre Algérien du Nord, de l’Est ou de l’Ouest de l’Algérie.

Les réactions de racisme qui ont eu lieu sur les réseaux sociaux à son égard venues de gens haineux et malfaisants, non seulement sont inacceptables mais doivent être publiquement dénoncées et leurs auteurs poursuivis pénalement parce que le racisme n’est pas une opinion, c’est un délit.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s