Bientôt des autodafés à Alger ?

autodafé

Ils sont écrivains, journalistes, intellectuels, mais seraient heureux de voir brûler des livres de théologie musulmane à Alger, comme en 1933 à Berlin et ailleurs en Allemagne nazie où des autodafés ont été organisés. Des dizaines voire des centaines de milliers de livres y ont été consumés par le feu.

Heinrich Heine, écrivain, poète et journaliste, qui a souffert de la censure un siècle avant que le nazisme ne prenne le pouvoir en Allemagne, avertissait dans ces passages de sa Tragédie Almansor (1) : « Almansor : Nous apprîmes que le terrible Ximénès, sur la place publique de Grenade, – ma langue se sèche dans ma bouche, – avait jeté le Coran dans les flammes du bûcher. » « Hassan : Ce n’était qu’un prélude ; là où l’on brûle des livres, on finit par brûler les hommes. »

Dans l’Allemagne nazie, le Troisième Reich avait commencé par brûler des livres, puis des synagogues au cours de la « Nuit de Cristal » (9 au 10 novembre 1938) avant de brûler dans des fours crématoires à Auschwitz, Buchenwald, Dachau… des hommes, des femmes et des enfants.

La situation internationale et le terrorisme qui frappe le monde ont complètement décomplexé certains individus qui se croient autorisés de dire aux gens ce qu’ils doivent lire et ce qu’ils ne doivent pas lire. Et les livres qu’ils ne doivent pas lire seront brûlés.

Le titre du livre de Ray Bradbury Fahrenheit 451 désigne la température à laquelle un livre se consume. Chez Bradbury comme chez Georges Orwell, seule la police de la pensée que forment ces « élites » peut nous dire ce qui est politiquement et idéologiquement correct.

__________________________________________________

(1) Heinrich Heine, « Drames et fantaisies », Oeuvres complètes, Paris, Michel Lévy frères, Librairies éditeurs, 1865, pp. 79-80

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s