L’irrationalité de la « justice » algérienne

L’Algérie serait-elle passée, en quelques semaines d’une Révolution encore en marche, d’un Etat de non droit à un Etat de droit ?  Sommes entrés, subrepticement, dans l’ère de la suprématie de la loi, alors que ni le Régime ni ses hommes n’ont changé ?

La justice n’est-elle pas, comme elle l’a toujours été, instrumentalisée ? N’est-elle pas en train de livrer à la vindicte populaire des personnes – coupables ou innocentes ? – dans un contexte où l’on ne recherche pas la justice mais la vengeance ? Montesquieu écrit dans « Mes Pensées » sur le droit pénal : « Parce que les hommes sont méchants, les lois sont obligées de les supposer meilleurs qu’ils ne sont. » (1)

L’Algérie nouvelle, la République nouvelle ne doit pas « transgresser » les droits des autres, la force doit rester à la loi. Au contraire de ce que nous avons vécu toutes ces dernières décennies, nous devons fortifier la justice au lieu de justifier la force pour reprendre Blaise Pascal.

Aussi bien Ahmed Ouyahia que Mohamed Loukal qui fut un camarade et un ami, un fils de très bonne famille de Bab El Oued, pas plus que Djamel Ould Abbas et Saïd Barkat dont la levée de l’immunité parlementaire a été demandée par la justice au Conseil de la Nation, ne doivent devenir les boucs émissaires de la « mafiocratie » qui gouverne encore le pays.

Le peuple algérien a toujours aspiré à la justice, il ne peut pas succomber à l’arbitraire et tourner le dos à l’équité.

________________________________

(1) Montesquieu, Œuvres complètes, La Pléiade, tome 1, « Mes Pensées », page 1470.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s