« L’opposition » prépare un couscous royal fin juin

opposition-algrie-

Je partage l’idée de Moisei Ostrogorski (1) et Roberto Michels (2) que « les dirigeants des partis politiques ne défendent que leurs intérêts ». (3) La preuve en est, dans notre pays, avec le conglomérat « politique » qui s’érige en opposition à un pouvoir auquel des « partis » et des « personnalités » qui composent cet agrégat ont appartenu ou accompagné à une époque récente ou éloignée, alors que la révolution populaire n’a donné à aucun « parti », à aucune « personnalité » de mandat de représentation.

Comme dit Ostrogorski, ces partis déforment [la révolution] et l’opinion, au lieu de leur donner une expression. (4) « L’opportunisme intellectuel et moral appar[ait], dit l’auteur de « la démocratie et l’organisation des partis politiques », comme le commandement souverain de la sagesse [à laquelle on ne cesse d’appeler pour mettre fin à la révolution] […] ». (5)

Conscients de leur marginalisation par le mouvement révolutionnaire qui récuse leur tutelle, les dirigeants des partis politiques usent de la loi d’airain de l’oligarchie théorisée par Roberto Michels (6), pour tenter de s’imposer à la révolution populaire avec la complicité du système agonisant ( ?).

On entend d’ici les accusations des « partis » qu’Ostrogorski n’avaient pas manqué de signaler à l’égard de celui qui dénonce leur opportunisme, le qualifiant de « kicker, une sorte de malfaiteur public, tandis que celui qui les suit les yeux fermés, est, pour eux, un patriotic citizen. »

Les partis politiques n’ont aucun droit moral à représenter la révolution, à parler en son nom ou pire à se substituer à elle pour négocier avec un système dont le seul objectif est de durer. Les partis ont décidé de se réunir fin juin alors même qu’ils ne partagent pas la même stratégie ; les uns sont pour une Constituante souveraine revendiquée par la Révolution, les autres soutiennent le pouvoir et les partis du pouvoir (FLN, RND, MPA, TAJ…) qui imposent la tenue d’une élection présidentielle dans le cadre de la « Constitution » actuelle.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s